Partenaires de votre carrière

Non classé

Non classé

Déclaration liminaire – CHSCTD des Bouches-du-Rhône du 19 mai 2020

Réunion ce 19 mai 2020 en visioconférence du CHSCTD des Bouches-du-Rhône, spécial COVID et reprise d’activité : l’UNSA JUSTICE/USM présente pour défendre les agents et faire entendre leur voix.

L’UNSA JUSTICE/USM :

exige des masques, gants, gels en quantité suffisante mais également de qualité ;

dénonce une reprise de l’activité dans certains services au mépris des mesures sanitaires édictées, reprise qui ne correspond pas à ce qui avait été présenté aux organisations syndicales avant le 11 mai ;

demande au ministère mais aussi aux ordonnateurs secondaires de ce département d’assouplir les conditions restrictives à l’octroi de l’indemnité de repas en l’absence de restaurant administratif, s’agissant de l’obligation de fournir un justificatif des frais de repas alors que dans beaucoup de services les agents ont préparé eux même leur repas n’ayant pas les facultés financières de payer de la restauration à emporter ;

attend une récompense des agents à hauteur notamment de la prise de risque sanitaire, et dénonce des conditions d’octroi de la prime exceptionnelle – scandaleuses et indignes d’un employeur, qui a pu compter sur ses agents quand il en avait besoin et qui  a désormais des oursins dans les poches quand il s’agit de les récompenser ;

demande une vraie concertation avec les organisations syndicales en amont des décisions organisationnelles prises, et un vrai dialogue social avant l’élaboration de notes de service sur l’organisation du travail pendant cette crise sanitaire ;

alerte sur l’état de grande fragilité des personnels.

Vous trouverez en pièce jointe l’intégralité de notre déclaration liminaire.

UNSA JUSTICE USM Déclaration liminaire CHSCTD 13